SNCF MIXITÉ est un site de SNCF

Osons agir – Une journée aux Rendez-Vous de Deauville 2013

Les Rendez-Vous de Deauville 2013 se sont achevés vendredi 7 juin après 3 jours de rencontres, de découvertes, de réflexions. Découvrez une journée-type de cet événement phare du réseau ! Jeudi…

Publié le 03/07/2013 à 14:01

Les Rendez-Vous de Deauville 2013 se sont achevés vendredi 7 juin après 3 jours de rencontres, de découvertes, de réflexions. Découvrez une journée-type de cet événement phare du réseau !

Jeudi matin. 300 femmes convergent vers le Théâtre du Casino de Deauville. Il sera bientôt 11h, la première plénière de la journée va commencer. Elles se retrouvent toutes dans ce superbe lieu, mis à la disposition – et aux couleurs – du réseau. Dans les allées, on discute, on partage ses impressions sur les ateliers du matin débutés studieusement à 9h. On rit aussi, on évoque les souvenirs de la soirée de la veille avec complicité. Pourtant, quand arrive l’heure de la plénière, tous accueillent Virginie Abadie-Dalle, Présidente du réseau, sous un tonnerre d’applaudissements.

A chaque journée de plénière a été attribuée une devise. Mercredi « S’inspirer », Jeudi « Agir », vendredi « S’engager ». La maîtresse de cérémonie y a aussi bien accueilli des intervenants prestigieux internes (Jacques Damas, Sophie Boissard, Bénédicte Tilloy, Loïc Hislaire…) que des salariés du Groupe, moins connus, mais œuvrant eux aussi pour le changement dans l’entreprise à leur niveau. Sandrine Lamidey, Véronique Miens, Amandine Barrois-Robin, Tiffany Sanfilippo et Marine Ponchut notamment, ont témoigné de leur engagement en tant que membres actives de groupes experts, ou ambassadrice. Ces femmes représentaient les milliers de forces agissantes, à l’œuvre au sein du Groupe en général et du réseau SNCF AU FEMININ en particulier.

La tête bien pleine, le cœur empli de bonnes résolutions, l’heure du déjeuner offre aux participantes un temps de détente qu’elles mettent à profit pour poursuivre leurs échanges et continuer de construire leur réseau. Elles s’interrogent sur ce qu’elles ont pensé des intervenants, les ateliers qu’elles suivront, les corners coaching desquels elles voudraient bénéficier…

14h est vite arrivé. L’après-midi s’annonce déjà aussi riche que la matinée avec deux sessions d’ateliers, suivies de la dernière plénière de la journée.

L’assemblée de l’après-midi s’ouvre davantage à l’altérité, et à la mixité.
Pour enrichir la réflexion et apporter leur vision et expérience originales, hommes et femmes d’entreprises externes ont été conviés. Parmi eux : Antoine de Gabrielli pour l’association « Mercredi C Papa », Véronique Morali pour son expertise en réseaux féminins, Aurélie Truchet pour le programme de reverse mentoring de Danone.
L’expertise de ces intervenants, l’aspect concret de leur démarche et leur capacité à penser différemment participent à faire de chacune de ces interventions un succès et une réelle source d’inspiration.
Une table ronde d’hommes a également été constituée. Travaillant tous dans des domaines assez masculins, ils déplorent la rareté des profils féminins dans leurs domaines. Ainsi Frank Courtault, DUO Matériel Transilien nous dit : « Je veux bien embaucher des femmes, mais je ne reçois pas de CV » un constat confirmé par Tanguy Cotte-Martinon, DET Traction Paris-Nord, également en manque de candidatures féminines : « Beaucoup de femmes n’osent pas. Ce sont souvent des métiers solitaires, dans des zones pas faciles. La projection mentale pour une jeune femme n’est pas évidente. ». Les solutions le plus souvent évoquées sont l’éducation, la sensibilisation des jeunes filles aux métiers techniques dès le collège, mais le principal reste d’oser et d’épauler les femmes qui souhaitent se lancer.

Peu après 20h,  l’assemblée s’achève. Une bonne nuit de repos et les membres du réseau seront prêtes à entamer une nouvelle journée, aussi dense et enrichissante que la précédente.