SNCF MIXITÉ est un site de SNCF

Quand l’innovation joue les électrons libres en entreprise

En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées ! La formule est connue mais ô combien vraie, si on en croit une étude réalisée en 2017 par…

Publié le 01/03/2016 à 14:25

En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées ! La formule est connue mais ô combien vraie, si on en croit une étude réalisée en 2017 par Thomson Reuters qui place la France au 3ème rang mondial pour le nombre d’entreprises innovantes. Lab, Incubateur, partenariat avec des startup, hackhaton…Petit tour d’horizon des nouvelles pratiques.

Donner carte blanche à une équipe hors hiérarchie, c’est le pari de Pernod Ricard pour révolutionner le marché des spiritueux. SonBIG – pour Breakthrough Innovation Group (laboratoire de sept personnes qui doit développer ses projets jusqu’à validation du prototype) – a lancéOpn, une machine connectée permettant aux consommateurs-trices de fabriquer des cocktails à domicile. Permettre à tout un chacun·e de se prendre pour Tom Cruise dans « Cocktail » : la classe.

Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé, s’est lui aussi doté de son propre laboratoire d’idées : leI Lab. Moins d’ingénieur·e·s et plus de spécialistes en sciences humaines, près de la moitié des membres externes au groupe : un savant mélange pour tester les idées trouvées auprès des utilisateurs-trices.
Airbus a de son côté lancé sonBizLab, un laboratoire de nouveaux business, pour développer des solutions innovantes en matière de services à l’industrie aéronautique. Il s’agit là d’une autre pratique dédiée à l’innovation : l’accélérateur de start-up. Le principe est de mettre les start-ups en relation avec des expert·e·s d’un domaine (designers, avocat·e·s…) pour bénéficier de leur expérience. Objectif : s’adapter au marché. Il s’agit du même rôle essentiel joué par l’incubateur auprès de sociétés jeunes ou en création, en leur apportant soutien en matière de conseil, de financement ou d’hébergement.

L’innovation passant aussi par les mots, retenez donc le hackathon (contraction de « hack » et « marathon ») prisé par des entreprises comme Axa. Le groupe d’assurance y a eu récemment recours pour plancher sur la relation client. Il s’agit d’une compétition de programmation informatique organisée sur un weekend, ouverte à tous (étudiants, curieux…) et pas simplement aux employés. Rien de tel qu’une bonne émulation pour doper la R&D !